A l'issue du Festival Ravel 2018, le Quatuor Rilke fondé à Saint-Jean de Luz, par Léo Marillier (bénéficiaire du Prix Ravel 2018, diplômé du CNSM de Paris et du New England Conservatory à Boston, effectuant actuellement une recherche au Royal Conservatory de la Haye et en DAI au CNSMDP), a pour socle l'amitié et une immédiate et profonde complicité musicale. Cet ensemble à cordes rassemble également trois autres jeunes musicienne : la violoniste Pauline Klaus, diplomée du CNSM de Paris et du Conservatoire Royal de Bruxelles, la violoncelliste Camille Renault est diplômée de la Hochschule für Musik de Karlsruhe et du CNSM de Lyon et l'altiste Hortense Fourrier qui étudie à la HEM de Genève. Forts de la richesse engendrée par leurs expériences et parcours différents, ses quatre membres rejoignent dès la première année d'existence de leur quatuor la prestigieuse classe de perfectionnement dirigée par le Quatuor Ysaÿe. Le quatuor bénéficie plus particulièrement des conseils de Miguel Da Silva.

Le quatuor Rilke a donné son premier concert en novembre 2018 à la Cité Internationale des Arts.

 

Léo Marillier, violon

Pauline Klaus, violon

 

Hortense Fourrier, altiste,  débute ses études ses études d'alto au Conservatoire de Caen dans la classe d'Henri Jacques Béghin. Et termine ses études dans celle de Mayeul Girard obtenant son diplôme d'études musicales avec mention très bien. Son parcours instrumental lui permet de bénéficier des conseils d'artistes internationale ment reconnu comme Wilfried Strehle, Walter Küssner, Michel Michalakakos, Louis Fima, mais aussi les membres des quatuors Girard et Hermes. Elle remporte en 2016 le 3e prix du Concours international de Vire dans la Catégorie soliste puis en 2019 le 1er prix au Concours international Glazounov dans la plus haute catégorie (Excellence). Elle obtient le concours de la Hem de Genève en 2018 qui lui permet d'intégrer la classe de Miguel Da Silva, ainsi que celui de la classe du Quatuor Ysaye à Paris au sein du Quatuor Rilke. 

Formée auprès d’Yvan Chiffoleau au CNSMD de Lyon, Camille Renault, violoncelliste choisit après son Master de poursuivre ses études dans la classe de Frank-Michael Guthmann à la Hochschule für Musik de Karlsruhe. Membre de l’orchestre des jeunes Gustav-Mahler puis de la Radio de Baden-Baden Freibourg, Camille Renault est souvent amenée à jouer au sein de prestigieuses formations comme l’opéra de Zürich, l’orchestre de Paris, la Radio de Munich, le Mahler Chamber Orchestra, ou l’orchestre du Capitole de Toulouse. Sa curiosité pour le répertoire contemporain l’amène par ailleurs à collaborer avec l’ensemble Les Temps Modernes avec lequel elle assure la création d’oeuvres de Sascha Lino Lemke, Luca Antignani, Chen Musheng, Antonin Servière ou encore Franck Yeznikian. Lauréate du concours Maurice Gendron de Fontainebleau ainsi que du Mécénat musical de la Société Générale, elle se distingue lors de tournées en soliste avec les concertos de Lalo, Haydn et Saint-Saëns. Camille Renault a bénéficié des conseils de Steven Isserlis, Antonio Meneses, Gary Hoffman et Anner Bylsma. Membre du quatuor Rilke et de l’ensemble Confluence, elle poursuit ses activités de chambriste invitée au festival de la Roque d’Anthéron, au festival des Amis de Stuttgart, au Thy Chamber Music Festival Danemark ou au festival de Saintes. Passionnée de pédagogie, elle est titulaire du CA de professeur de violoncelle et enseigne au conservatoire du 11ème arrondissement de Paris-Charles Münch.