Malika YESSETOVA, violon

Née au Kazakhstan, Malika étudie le violon à Riga, à Kiev, et à Paris, tout d’abord à L’École Normale de Musique A. Cortot dans la classe de Devy Erlih où elle achève son brillant parcours avec des Diplômes Supérieurs de Concertiste de Violon et Musique de Chambre à l’unanimité, puis au CNSMDP où elle obtient son diplôme de Licence et Master dans les classes de Jean-Jacques Kantorow et de Svetlin Roussev. Aujourd’hui elle est également titulaire du Diplôme d’Artiste Interprète (3ème cycle) pour le répertoire contemporain et la création dans la classe de Hae Sun Kang et de Prix d’Analyse dans les classes de Claude Abromont et Claude Ledoux. Aujourd'jui elle est en Doctorat de Musique à l'Université Paris 8. Voulant sans cesse expérimenter et repousser ses limites  artistiques, elle se passionne en particulier pour la musique contemporaine surtout dans le répertoire pour violon seul et de musique de chambre de petite formation.  Elle participe à l’Académie du Festival de Lucerne en 2011, 2012, 2013,  à ManiFeste 2014 de l’IRCAM et Festival Messiaen 2012, 2015, 2016, Festival Présences de Radio France 2014, Printemps des Arts de Monte-Carlo 2017, Festival Pontino 2017 ...  Elle joue avec l’IRCAM dans des projets de musique mixte, notamment Anthèmes 2 de Pierre Boulez, Double bind de Unsuk Chin ou Tensio de Philippe Manoury.  Elle crée constamment des œuvres (dont elle est souvent la dédicataire) de compositeurs jeunes ou maîtres confirmés en soliste ou en musique de chambre et elle a la chance de travailler avec de très grands compositeurs et chefs d’orchestre. Malika est membre de l’ensemble A-letheia et violon solo de l’ensemble Les Possibles qui expérimentent de nouveaux répertoires, lieux et formats de concert, mêlant les genres et les arts afin de rendre unique chaque expérience d’écoute. Récemment elle a formé un duo avec la pianiste (et camarade de classe en DAI) Justine Leroux. Malika est lauréate de la Fondation Meyer, Fondation de France, du Mécénat Musical Société Générale.