Né en 1992, Louis Siracusa , contrebassiste passionné par la musique classique et l’expression artistique contemporaine. Son attachement pour la musique de chambre le pousse à une multiplication des expériences en ensemble. Il a ainsi joué aux sein des ensembles Aleph, A-letheia, Liken, Listen, Le Balcon, l’Ensemble de l’Acadé- mie du festival Manifeste de l’Ircam, l’Ensemble Intercontemporain, Le Pli, Linéa et Musica Ni- gella en musique contemporaine, au sein de l’ensemble les Muses Galantes en musique ba- roque sur instrument ancien, ainsi qu’Aletheia en musique classique et romantique. Son expérience en orchestre au sein de l’Académie du Festival de Lucerne, avec l’orchestre du CNSMDP et avec le Jeune Orchestre de l’Abbaye de Saintes, l’a amené à jouer sous la direction d’Alan Gilbert, Susanna Mälkki, Pierre André Va- lade, Matthias Pintscher, Philippe Herreweghe… Il cherche également à promouvoir sa passion à travers des projets transversaux, mêlant danse musique, vidéo et récitations. Il a participé à la création de duos pour contrebasse, saxophone, électroacoustique et danse dans la production Quatre Corps en Quête d’Auteur, à la création d’œuvres d’Aurélien Dumont au sein du projet Les Arcanes de Francesca Bonnato, mêlant installation vidéo, danse, performance et musique, et organise au sein de l’ensemble Le Pli des mises en relation entre musique et poésie avec le projet Sentimento Del Tempo. Titulaire d’un diplôme de Master en contrebasse moderne au conservatoire supé- rieur de Paris dans les classes de Nicolas Crosse et Jean-Paul Céléa, il est admis à l’unanimité en septembre 2017 en troisième cycle supérieur : diplôme d’artiste interprète contemporain et création. Il est soutenu en 2018 par le Mécénat Musical Société Générale ainsi que par la Fondation Meyer. Il crée en soliste en juin 2017 GOLEM, concerto pour contrebasse d’Augustin Braud au festival Musica Nigella.