L'inspiration du poète

 

En 1853, Johannes Brahms est alors un jeune compositeur aventureux, amoureux. Sa musique est l'expression même  des thèmes de la poésie romantique allemande. Le premier trio a été écrit l'année où le jeune Brahms vient frapper à la porte de Robert et Clara Schumann, recommandé par son professeur. Ce fût un coup de foudre artistique entre les trois personnalités. Le jeune Johannes restera d'ailleurs longtemps très épris de Clara Schumann. On peut ressentir à l'écoute de sa musique, la force de ses passions, la ferveur de son âme, ses errances, ses doutes, son amour, son désespoir, sa nostalgie. Toutes ces expressions nouvelles du « moi » qui sont enfin mises au centre de l'expression artistique et que les poètes romantiques se plaisent tant à développer.

 

Si le jeune Brahms choisi d'exprimer la force de sa passion, le jeune Rachmaninov se rapproche de la mort et du regret en utilisant la forme du poème élégiaque. L'élégie nous venant de l'antiquité grec est un "chant de deuil" d'une métrique très précise. Cette forme restée vive tout du long de l'histoire de l'art est utilisée par les romantiques pour exhaler la perte du sujet amoureux autant que la mort d'un être cher. Le mystère demeure sur le sujet d’inspiration du ce premier trio, car si le second trio élégiaque est un hommage à Tchaïkovski, suite à son décès, on sent nettement l’influence de ce dernier, alors en bonne santé, dans le thème et la structure du premier trio. Un hommage de jeunesse à celui qui fut son professeur. D'un seul tenant, l’œuvre est rigoureusement construite; l'exposition divisée en 12 périodes est reprise symétriquement à la fin de l'œuvre, celle-ci se terminant par une marche funèbre.

 

Malgré le temps, les époques et les influences artistiques, certaines choses ne changent pas. Le jeune Schostakovich de 17 ans a le cœur brisé par sa fiancée qui vient de le quitter. Il use de la musique pour lui écrire un « Poème » dans lequel il lui crie son amour, son désespoir, sa colère, sa force et son espoir. Un siècle plus tard, l'élan romantique existe toujours !  Un langage musical tout à fait nouveau a pris la place, mais la démarche est exactement la même, et le recours à la poésie aussi.

 

Trio Eponyme