Née en 1986, c’est à l’âge de six ans qu’Elodie Soulard commence l’apprentissage de l’accordéon près de Clermont-Ferrand. Après des études au Conservatoire du XII° arrondissement de Paris dans la classe de Max Bonnay, elle intègre le CNSM de Paris où elle y effectue de brillantes études récompensées par un Master d’accordéon en 2010 avant d’être admise en III° cycle supérieur dans la classe du pianiste et chef d’orchestre Jean-François Heisser. Parallèlement, elle reçoit les conseils éclairés d’un grand nombre de maîtres à travers toute l’Europe et travaille assidument aux côtés du concertiste russe Yuri Shishkin. Elodie Soulard est régulièrement invitée en tant que soliste et se produit sur de grandes scènes internationales : Musiekgebouw d’Amsterdam, Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, Salle Pleyel, Cité de la Musique, Folles journées de Nantes et de Tokyo, Festival de l’Empéri, Festival Berlioz, Festival de Radio France, Philharmonie de Rostov-sur-le-Don (Russie). Son talent d’interprète est incontestablement reconnu dans un répertoire aussi bien constitué de transcriptions d’œuvres de Bach à Ligeti que d’œuvres originales contemporaines pour son instrument (Kusyakov, Goubaïdoulina, Lindberg…). Elodie Soulard a pour partenaires de musique de chambre Emmanuel Pahud, Jean-Marc Phillips, Laurent Korcia, Eric-Maria Couturier et aussi le violoncelliste Raphaël Pidoux, avec qui elle a enregistré un disque sous le label Integral. Elle est membre de l’Orchestre Les Siècles et joue avec L’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre Poitou-Charentes, les ensembles 2e2m, l’Instant Donné et C barré. En octobre 2015, Elodie Soulard sort son premier disque solo avec le label NoMadMusic.

Elodie Soulard joue sur un accordéon russe de marque « Jupiter » (modèle de V. Gusiev). Elle est soutenue par la Fondation Safran pour la musique.