Xiangcheng LU, doctorant en arts plastiques, esthétique et sciences de l'art à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, parcours doctoral en lien avec les théories et pratiques de la mode à L’institut Français de la Mode (IFM), est aussi étudiant en Musique ancienne au Conservatoire de Paris 17ème arrondissement, en classe de 3ème cycle spécialisé (CPES) en culture, analyse musicale et composition au CRR de Boulogne-Billancourt. Il crée des œuvres immersives qui mêlent les arts plastiques et la musique et s'intéresse à la manière de faire dialoguer sons, couleurs, époques historiques et contemporaines dans des installations in-situ qui font appel aux sens, notamment l’ouïe et la vue. Son projet doctoral consiste à étudier les espaces immersifs et des œuvres contemporaines qui mêlent le sonore et le visuel dans une approche structuraliste, en essayant de comprendre les différents langages de l’art. C’est un artiste-théoricien motivé qui développe des installations artistiques contemporaines de qualité. Les questions qu’il aborde autour de l’immersion et de la synesthésie pourront trouver des développements intéressants dans le contexte de la mise en scène et du défilé de mode. Sa recherche d’un style d’écriture fluide et cohérent et son souci d'expliquer les relations entre les éléments pluridisciplinaires, son travail de comparaison entre les arts  s'accompagnent d'un souci du détail et d'une volonté de dépasser ses limites. En ce qui concerne ses travaux artistiques, il a présenté deux structures immersives mêlant la musique et les images, toutes deux liées au mouvement. L’élément qui ressort le plus dans ses travaux est sans aucun doute sa grande sensibilité aux sons et aux images ainsi que sa capacité, très singulière, d’agencer un format contemporain à des formes artistiques classiques.