Bruno Ducol, compositeur. Professeur honoraire d'analyse au CNSMDP.

Parallèlement à des études de philosophie et de musicologie, Bruno Ducol passe du piano à la composition, du conservatoire de Lyon à celui de Paris (avec en particulier Louis Robillard, Olivier Messiaen, André Boucourechliev, Claude Ballif, Yvonne Desportes, Pierre Schaeffer…), de Rome à Madrid avec la récompense des traditionnels itinéraires des Villa Médicis ou Casa de Velasquez. Jalonnée de quelques prix (Sacem, Fondation Beaumarchais, Académie des Beaux-Arts, Institut de France, Japan-Satory) et commandes (Ministère de la Culture, Radio-France, Ensemble Intercontemporain, Musique Nouvelle en Liberté…), sa route le conduit fréquemment vers d’autres horizons, de l’Extrême-Orient (Li Po ou les Éclats de lune en sont imprégnés) à l’Amérique latine (Nuevo amor ou Alpaya) et remonte du côté de l’antique « nombril du monde », jusqu’aux sources grecques qu’il étudie en particulier avec Annie Bélis à l’École Pratique des Hautes Études (Paris-Sorbonne). L’aurore aux paupières de neige. Les Metalayï aussi bien que Les Estampes du désir, en réveillent quelques vestiges. Et puis sa fréquentation des volcans fait naître Atitlan, en bleu et cendres ou Les Feux du Fuji). Toujours à l’orée du spectacle et du rituel, sa musique va de la petite forme (Tout le jaune se meurt) jusqu’au grand opéra (Les Cerceaux de feu). Le CD« Éclats et autres pièces vocales » (MFA Radio Fr./Harmonia Mundi), témoigne de ces « déplacements » dans l’espace et le temps. Les derniers ouvrages poursuivront ces explorations : Le Cri pour 4 voix solistes (Ens. Janequin, CD H-M), Une griffure de lumière pour piano, percussion et grand orchestre, L’Œil écoute (CD Hortus, déc. 2019), Le Navire aux voiles mauves, opéra créé à Paris en 2012, Une aube en clair-obscur (CD MNDP, 2014), Wang-Fô ou la couleur des songes, cantate mélodramatique créée à Tokyo, Adonaïs pour voix et quatuor à cordes (CD Klarthe/H.M, déc. 2020).

Le catalogue de ses oeuvres est disponible chez Alphonse-Leduc,

alphonseleduc@wanadoo.fr

ou chez Rubin éditeur,

info@editions-rubin.com

Photo crédit :  Emilie Akli.