Artiste pluridisciplinaire, passionnée et engagée, Diane Omer pratique le clavecin, le violon et l’alto baroque, ainsi que les danses anciennes. Investie dans la transmission sous toutes ses formes, elle a à cœur de s’investir dans des projets où l’individu et l’humain sont centraux et mis en valeur.

Formée dans le Sud-Ouest où elle a grandi puis aux conservatoires de Strasbourg, Versailles, Tours et au Pôle Supérieur de Paris Boulogne-Billancourt, elle a étudié auprès de Blandine Rannou, Patrick Bismuth, mais également avec Patrick Cohen-Akenine, Stéphanie Pfister, Hélène Dufour et Martin Gester. Titulaire d’une Licence de Musique et Musicologie de Sorbonne Universités, et d’une Licence d’Interprétation du Pôle Supérieur de Paris Boulogne-Billancourt, elle a été sélectionnée en 2019 pour l’Académie de danse baroque de Versailles, où elle se perfectionne en danse baroque auprès de Marie-Geneviève Massé. Curieuse et insatiable, elle complète sa formation en suivant les enseignements de Robin Joly (Compagnie Outre-mesure) en danses de la Renaissance française et en art ménétrier, Stéphane Quéant et Bernadette Jacquet (Compagnie Bassa Toscana) en danses de la Renaissance italienne, et Cécile Laye (Chestnut) en danses anglaises à figures.

Investie depuis de nombreuses années dans de nombreux orchestres et ensembles de musique de chambre, elle est aujourd’hui notamment membre de la compagnie lyrique Les Epopées (dir. Stéphane Fuget), du Collegium Cantorbery (dir. Christophe Dilys) et de l’ensemble Les Flots baroques, dont elle est l’un des membres fondateurs. Au sein de cet ensemble, comme dans le cadre de tous ses projets artistiques, elle essaie d’allier ses différents domaines de pratique pour proposer des spectacles complets et accessibles au plus large public possible.

Passionnée de transmission, elle enseigne également la FM au Conservatoire de Versailles, le clavecin au Conservatoire de Montigny-le-Bretonneux et le violon baroque au Conservatoire de Château-Thierry. Elle intervient également régulièrement dans des conservatoires ou au sein de stages, et anime régulièrement des ateliers de découverte des musiques et des danses anciennes, ainsi que des spectacles participatifs.
Ses nombreuses collaborations, avec les ensembles dont elle est membre permanent, mais également avec Les Paladins (dir. Jérôme Correas), Les Ambassadeurs (dir. Alexis Kossenko) ou La Fenice (dir. Jean Tubéry) lui permettent de se produire à la Philharmonie de Paris, la Seine Musicale, au Théâtre des Champs-Elysées ainsi qu’à la Chapelle Royale et l’Opéra Royal du Château de Versailles.